Course de Palaiseau

La course de Villebon-Courtabœuf  du 24 mars 2019 ayant été annulée suite à la réfection du bitume dans la zone industrielle ; un nouveau circuit de 2,3 kms a été trouvé par les organisateurs sur le plateau de Saclay, dans la Z.I. de l’École Polytechnique.
Nous étions 2 coureurs du VCN présent à la course. En 4ème catégorie Mickaël et moi avons pris le départ pour notre première course de la saison. 
En début de course, Mickaël sort du paquet avec 3 autres coureurs. Un contre est ensuite lancé avec 4 autres courreurs dont Alain Alleman, un ancien coursier du VCN. Le contre n’arrive pas à rentrer sur les échappées de tête. Mickaël décroche de l’échappée. Il manque d’entraînement et retombe dans le contre. Le contre n’arrive pas à reprendre les 3 échappées qui iront jusqu’au bout… Mickaël « bâche » par manque d’entraînement après avoir participé sur les deux tiers de la course à l’échappée et au contre.
Pour ma part, c’était la reprise de la compétition après une coupure d’un an. L’objectif était donc de rester dans les roues et finir. À 8 tours de l’arrivée dans le peloton, unZ chute se produit et emmène 6 coureurs à  terre. J’évite la chute mais devant c’est parti. Je roule avec un autre courreur, nous n’arrivons pas à revenir sur le paquet. À un tour de la fin, je descends pour voir l’arrivée.  

Début de saison

Samedi 22 mars  à Airaine dans la Somme, beau circuit avec un belle bosse après l’arrivée, je  finis  dans le peloton.

Dimanche 23 mars Beauvraigne toujours dans la Somme, circuit tout plat entre village, champs,  bouche d’égout et ornières.  Après  4  tours  alors que je venais de sortit  du peloton je  crève, ou  plutôt  je  pince la chambre dans un trou .

Samedi 30 mars  à Remiencourt (Somme), beau circuit avec un talus après l’arrivée  et  surtout du vent !  Record  au départ avec 66 coureurs. Ça  finit  au  sprint en peloton  je  me classe 38éme.

Dimanche 31 mars dans le Val d’Oise, beau  circuit  avec un peu de vent  et une partie technique sur la piste cyclable. 50 coureurs  dont deux VCN, Julien et moi.  Malgré un mauvais lancement au départ  j’arrive à remonter rapidement  et partir en échappée à trois d’abord puis à quatre et dans le deuxième tour quelques autres rentrent et bref on devait être une quinzaine ; on reprend quelque coureurs de tête lâchés et on est repris à la cloche. Je  finis 33éme……

Ma première course

Francois avec son frère et Gilles

Évidement, je me suis fait avoir comme un bleu dès le départ, sinon ça n’aurait pas été drôle ! Pour la 3e catégorie le quota c’était 7 tours de 9 km. Le parcours de la course de Baillet (qui ne passait pas à Baillet d’ailleurs…) était vraiment sympa, roulant et un chouïa vallonné. La météo était presque parfaite, juste le vent en trop et quand on roule seul (j’y reviendrai juste après), c’est vraiment pénalisant ! Le peloton était vraiment très fourni, je ne sais pas combien nous étions mais plusieurs dizaines au moins (60, 70 ou 80 ? Je n’ai pas le chiffre). J’étais positionné quasiment dans les derniers au départ et à peine parti j’ai été distancé. Le temps de mettre en place mon capteur cardio que je n’avais pas bien installé et de clipser les pédales, les mecs étaient déjà à 100 m ! Et puis, début de saison oblige, les mecs ont tout donné dès le début pour rouler à 40-45km/h et faire exploser le plus de monde possible. Je n’ai jamais réussi à les rejoindre, même à 40 km/h je les voyais gratter des mètres et des mètres. Frustrant, surtout que j’étais en jambe malgré mon 10 km du matin à Paris ! Et là je me suis dis que la course allait être très longue tout seul, sauf si j’abandonnais, lol. Mais comme c’est interdit d’abandonner dès le début, j’ai pédalé à bloc tout du long pour essayer de les raccrocher. Mais avec le vent, impossible de reprendre le moindre mètre ; après 2 tours, j’ai laissé tombé (ils étaient à 400-500 m devant) et j’ai rejoins quelques gars qui étaient décrochés aussi, mais ça ne roulait pas… J’ai continué tout seul pendant encore 1 tour avant d’être rejoint par la 4ème catégorie. À partir de là tout allait beaucoup mieux, forcément, en fond de peloton à se laisser tirer à 35-36 km/h sans forcer, c’est beaucoup plus simple. J’ai évidemment fini avec eux sauf qu’après leur arrivée, il me restait un tour à faire… Celui là a été long, car se retrouver à nouveau seul n’était pas facile à cause du vent !! Et je commençais sérieusement à accuser le coup aussi !!
Au final, il y a eu plusieurs chutes devant moi, j’ai été épargné, ça aide en même temps quand on roule seul 😁😁.
Donc l’essentiel était là, pas de pépins physiques, pas de pépins mécaniques ni de chute !

J’ai appris beaucoup avec cette course. J’essayerai de ne pas me faire avoir au départ de la prochaine, promis !!
Au final, 63 km en 1h49. Je sais pas du tout en combien de temps se gagne la course en 3e catégorie. Si quelqu’un a la réponse, je suis preneur 😁.

Désolé pour ce roman, promis je ferai plus court la prochaine fois, mais pour ma toute 1 ère, je vous devais bien ça !

Et Merci au VCN ! 😊

 

Championnat de l’Essone – Course GS de Guillerval (91)

Dimanche 3 juin, à la course GS de Guillerval (91), au vu de la photo-finish, j’ai été classé second derrière un coureur du Mesnil-Saint-Denis, en haut de la longue bosse roulante, sur un beau circuit de 13 km. Un circuit type pour une course cycliste : 10 km plats avec 2 ponts routiers, quelques virages compliqués, puis une descente de 2 km et la côte de Guillerval sur 1 500 m.

Victoire de Grégory Gadou au Châtenet-en-Dognon

Victoire de Grégory Gadou au Châtenet-en-Dognon dans le Limousin :

Une soixantaine de coursiers au départ, en 3ème catégorie, nous sommes partis pour 57 bornes sur un terrain vallonné.
Ça a roulé fort. Nous avons repris les 2ème catégorie partis devant nous.
Une arrivée au sprint à une vingtaine : j’arrive à me placer et à gagner.