Randonnée du Club « Les Pommes de Terre » 10 juin 2018

Merci pour votre participation

185 participants, 17 Clubs, 31 individuels

Participants Dont femmes
Levallois SC 26 6
LSO Colombes 29 2
ACBB 17
US Argenteuil 14 3
Courbevoie Triathlon 13 5
Asnières Cyclo 13 2
CCBB 11 4
ACVM Suresnes 8
Joyeux Cyclos parisiens 8 2

Toutes les photos : https://photos.app.goo.gl/x165utb3aPjD7ZSj7

Grace à notre partenaire chaque participant est reparti avec un lot.

Et surtout un grand merci à tous les bénévoles qui ont contribué sans retenue à cette belle fête !

Rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine le 9 juin 2019.

 

CC06 Paris – Moret-sur-Loing

Pour ce CC06 nous nous retrouvons au KM0, Frédéric, Michel B, Loné, Steeve, Paul et moi-même, prêts à en découdre avec les 170 km de routes jusqu’à Moret sur Loing.

Nous retrouvons Michaël du club cycliste «Rider de m…. » pour une 3ème sortie en sa compagnie après Soissons et Amiens.

Le départ est prévu à 8h dans le groupe 23/25 km/h de moyenne.

Nous allons pouvoir apprécier un paysage magnifique tout au long de ce superbe tracé comme cela est le cas pour les CC.

Ambiance toujours aussi détendue et sympathique. La voiture jaune MAVIC est présente avec un technicien à l’écoute des uns et des autres et Loné en profite pour faire régler sa roue arrière qui avait un peu de jeu (et oui Loné trop de puissance au démarrage…) et nous voilà partis dans un beau peloton d’une trentaine de cyclistes.

Nous traversons l’avenue de la grande armée, ce qui est encore possible le week-end à 8h, pour rejoindre l’avenue Foch, le bois de Boulogne et la première difficulté à savoir l’ascension du Mont Valérien par la face est. Puis nous suivons a flanc de coteaux direction Versailles, « Buc City ».

Ni trop plat ni trop dur nous passons Toussus-le-Noble International Airport et testons nos connaissances en Gpx et autres Tpx… Les groupes se font puis de défont au fil des km.
Gif/Yvette, les Molières, exit la Chevreuse et nous atteignons l’Essonne et ses paysages également magnifiques.

Nous arrivons à Saint Chéron pour une pause-café ou coca-cola. Sucre ou caféine !
La TV est déjà sur la 1 et Loné a du mal à repartir, les bleus vont affronter l’Australie dans quelques instants…
Un nouveau compagnon de route, Pierre du club de Colombes partage la pause avec nous et nous repartons, c’est le début d’une folle envolée avec Paul et et notre nouveau venu l’attaque.
Il faut dire que l’intérêt des CC est aussi de faire connaissance avec d’autres cyclistes.

Déjà Chalo-Saint-Mars mais pas d’arrêt ravito comme pour « Versailles-Chambord » dont le CC nous semble partager quelques portions de route.
Le soleil est au rendez-vous après la grisaille du départ et la température idéale ! Cela change de Paris-Amiens et de ses 31 degrés.
Qui plus est le vent va être, une fois n’est pas coutume, avec nous pendant toute la seconde partie ! Appréciable.

Nous sommes maintenant une dizaine car la première partie du groupe 23-25 est partie assez vite.
Mais nous allons bientôt les retrouver à Étampes où nous aurions dû nous restaurer car il n’y aura plus rien pratiquement jusqu’à l’arrivée…

Les barres de céréales défilent tout comme les pâtes d’amande et autres fruits secs.

Arrivés à Buno-Bonnevaux (nom du village, et oui …) un monsieur très sympathique nous offre de l’eau dans son jardin car il n’y a pas de cimetière en vue, enfin nous n’avions pas vu une fontaine publique (hum-hum un robinet) à 5 m c’est à dire sous notre nez… Il nous confirme non sans difficulté le score du match France-Australie et le nom des buteurs. Loné est rassuré car ce sont 3 points de pris !

Nous continuons sur une portion de route en bonne état et le vent dans le dos : le Garmin affiche entre 35 et 40 km/h de moyenne sur une belle section….
Le groupe VCN s’est scindé. Paul sans GPS explore le Gâtinais et Steve a disparu… Loné, Frederic et moi-même nous accrochons comme nous pouvons (surtout moi)… nous passons Paris-Forêt (et oui après Paris-Plage il y a Paris-Forêt).

Quelques belles traversées boisées avec le parc naturel du Gâtinais et la forêt de Fontainebleau (attentions aux nids de poules sur la route).

Nous sentons l’arrivée proche, Bourron-Marlotte et enfin Moret-sur-Loing avec une bière fraîche tant attendue.

Le Garmin affiche 24,5 km/h de moyenne, pas mécontents d’être arrivés.

Retour sans encombre en TER Navigo 5 zones + RER A pour éviter une traversée de Paris un samedi en fin d’après-midi.

Une bien belle randonnée avec des personnes sympathiques et une gestion des efforts et des ravitaillements à travailler 😉

https://www.relive.cc/view/1642403282

 https://www.strava.com/activities/1642403282

Championnat de l’Essone – Course GS de Guillerval (91)

Dimanche 3 juin, à la course GS de Guillerval (91), au vu de la photo-finish, j’ai été classé second derrière un coureur du Mesnil-Saint-Denis, en haut de la longue bosse roulante, sur un beau circuit de 13 km. Un circuit type pour une course cycliste : 10 km plats avec 2 ponts routiers, quelques virages compliqués, puis une descente de 2 km et la côte de Guillerval sur 1 500 m.

Retour sur séjour FFCT en Italie

Une semaine en TRENTIN

Le Codep de Corrèze, familier de l’Italie et avec qui j’avais découvert la Ligurie et le Lac de Garde, organisait un séjour FFCT du 27 mai au 3 juin à Levico Terme, dans un hôtel agréable au bord du lac.

Jolie station non loin de TRENTE, dans une région de l’ex Tyrol Autrichien, à moins de 100 km au SO des Dolomites et moins de 100 km au N de Vérone.

Les vallées fertiles et ensoleillées abondent en vignes et vergers, les vignerons de la région n’ignorant rien du pétillant (si Concile, y a bulles). Elles séparent des petits massifs assez pentus, avec de nombreux pics de 2000 à 3000 m.

Nous nous retrouvâmes à cinquante, la majorité en provenance du sud de la France, ne serait-ce que pour une question de distance, Paris étant à 1100 km.

On s’est réparti entre petit parcours (moyenne d’environ 70 km et 1300 m de dénivelée) pour un petit tiers du groupe, et les autres sur le grand parcours (environ 95 km et 1900 m de dénivelée).

Les amateurs du petit parcours ont apprécié quelques cols dans les 1400 m : Redebus, Sommo, Vezzena… Sans parler de certains passages relevés allant chatouiller les 13 % en descente sur voie étroite, et même parfois en montée, où l’on croise aussi bien des VTT germaniques que des essayeurs de Ferrari.

Temps super toute la semaine, en concédant des menaces orageuses systématiques l’après-midi ; concrétisées une seule fois, où j’ai dû finir l’ascension 1 heure sous l’anorak, le compteur au ralenti.

Bon rodage des petits braquets.