Retour sur les Pommes de Terre Salées 2024

Le cru 2024 des Pommes de Terre Salées aura été le meilleur jamais produit par le VCN. Pour cette édition, nous avons eu 331 inscriptions (186 sur 200km route, 42 sur 300km, 26 sur 400km et 77 sur Gravel 200km). Ce BRM est désormais devenu un incontournable pour tous les cyclotouristes sportifs.   

Les premiers participants se sont lancés de Neuilly-sur-Seine le vendredi 24 mai à 21h pour affronter la nuit et les 400km qui les séparait de Mers les Bains.
 
 
Le parcours du 400 empruntait une première boucle de 175km dans le Vexin jusqu’à Gisors, où les premiers participants sont arrivés au lever du soleil.
     
Quasi en même temps les participants du 300km prenaient la route sur la même trace que le 400.
   
Ensuite cela fut le tour pour les braves participants du 200km Gravel, qui partaient dans la bonne humeur pour affronter des chemins boueux.
Finalement les participants du 200km route se sont lancés à 7h10 précédés pas un peloton de femmes, sous un beau soleil de printemps.
Les 4 parcours confluaient au joli village de Gerberoy, classé parmi le « Plus beaux villages de France » (tout comme La Roche-Guyon et Lyons-la-Forêt qui étaient aussi au programme du 300/400).
Pour les participants du 400, à partir de ce point ils avaient encore pratiquement la moitié du parcours à faire, en partant vers la jolie Abbaye de Valloire, pour ensuite contourner la baie de Somme, le phare du Hourdel et arriver à Mers les Bains vers 17h pour les premiers arrivés.
   
En ce qui concerne les 3 autres parcours, les participants du 200 et 300 sont partis de Gerberoy sur une même trace vers Aumale, la forêt d’Eu et finalement Mers les Bains.
Les participants du gravel ont continué à emprunter aussi des chemins vers la forêt d’Eu et Mers les Bains, où tous sont arrivés avec des vélos peints en une seule couleur, la couleur boue !
   
 
A l’arrivée, tous les participants ont été accueillis par des bénévoles du VCN qui avaient préparé un copieux et délicieux ravitaillement, avec des bons produits locaux : gâteau battu, fromage local, bière locale…
Certains participants sont rentrés en train le soir même, d’autres ont dormi sur place pour profiter de la mer et la belle météo.
Il y a même eu des courageux participants qui sont partis le lendemain matin dans le sens inverse … mais toujours à vélo…
                     
Vivement l’année prochaine pour accueillir à nouveau tous ces passionnés de vélo, et au VCN on fera de notre mieux pour que 2025 soit un grand cru … classé.